Vous êtes ici : Accueil > Jeux de Sport-Simulation > Race Driver Grid

Il saute aux yeux dès les premiers tours de roue que Race Driver : GRID est un jeu développé pour plaire à un maximum de joueurs tout comme les fonds d'écran suivants. Que l'on soit adepte de simulation, de conduite arcade ou de contacts rugueux, on y trouvera son compte, à un moment donné, sans apprécier forcément le profil du titre de Codemasters. Revendiquée comme une licence toute fraîche, cette production ne manque pourtant pas de s'inspirer de nombreux jeux de courses déjà bien installés sur le marché. Certains maisons (TOCA, Colin McRae : DIRT), d'autres voisins (Full Auto, Need For Speed), pour un mélange assez explosif. Le gameplay de GRID tente de mixer le plus habilement possible le réalisme d'une modélisation des dégâts extrêmement poussée, la conduite arcade d'un Colin McRae DIRT, le fameux retour dans le temps de Full Auto et le Drift d'un NFS ProStreet. Difficile comme ça d'imaginer qu'un tel cocktail puisse s'asseoir sur les quatre roues d'une voiture de grand tourisme. Pourtant, et malgré un pilotage parfois frustrant, les sensations sont là, les fonds d'écran sont également là pour le plaisir des yeux !

Petit à petit, Race Driver GRID emboîte le pas de TOCA, dont il n'est pas censé être une suite. Ainsi, le joueur progresse petit à petit dans le monde de la compétition automobile. Après avoir fait ses preuves lors des premières courses dont il choisit le niveau de difficulté et les aides au pilotage (on conseille d'ailleurs vivement de conserver le contrôle traction pour éviter de conduire sur des oeufs), il participe à la création d'une écurie avec ce que cela comprend de gestion de sponsors et d'argent cumulé çà et là. Tout ceci est regroupé dans le mode Monde de Grid qui rassemble toutes les catégories de véhicules (tourisme, monoplaces, drift, démolition, endurance...) sur de nombreux circuits officiels (Spa, Le Mans, Nürbürgring, Yokohama, etc.). En parallèle, le joueur peut se faire la main sur des courses exhibitions parmi les nombreuses portions de chacun des tracés. Enfin, le multijoueur n'est pas délaissé avec la possibilité de jouer jusqu'à 12 sur le Xbox Live et le Playstation Store.